Fév 10

Le petit ourson du Nord

Malgré une foule de concurrents qui ont tenté de lui voler la vedette en lançant sur le marché toutes sortes d’imitations, le petit ourson en chocolat reste le préféré des gourmands depuis cinquante ans qu’il règne sur les rayons confiserie.

clip_image010_thumb_thumb

En 1961, Michel CATHY dessine la silhouette du petit ourson en guimauve. Il est directeur commercial de la confiserie familiale Rousseau, implantée à VILLENEUVE-D’ASCQ dans le Nord. Il remarque que les Nordistes adorent les guimauves enrobées. Celles-ci étaient des produits de qualité moyenne surtout vendues par les forains. Il eut l’idée de proposer une guimauve de qualité. Il dessine alors un petit animal de 6 cm de haut et 2 cm de large, au ventre rebondi et à la silhouette tout en rondeur. Avec un corps en guimauve, le tout enrobé de chocolat au lait, le petit ourson est né !

 

Il arrive sur le marché en 1962. Le succès est immédiat ! Le petit ourson est très vite devenu indispensable, comme le carambar (créé en 1954 à MARCQ-EN-BAREUIL – Nord).

Tous les grossistes le réclamaient. Des camions entiers livraient les clients. Il fallut produire plusieurs tonnes par jour ! La chocolaterie familiale vit son activité exploser, son chiffre d’affaires grimper très haut et les effectifs atteindre un millier de salariés.

L’entreprise est vendue entre-temps au groupe Buitoni, puis par Cadbury France et enfin par Cémoi.

Mais le petit ourson reste un produit phare. Malgré le koala lancé par Lutti, il reste le premier et chaque année, il s’en vend 350 tonnes dans le monde. L’an dernier, les ventes ont même augmenté de 14%.

Normalement, ce mois de février 2012 devrait voir arriver le petit frère qui, lui, sera enrobé de chocolat blanc.

Jean-Paul HUART